Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 15:34
Chambéry RHONE-ALPES

Né en 19751 d'une famille modeste, dont le père était fourreur place Saint-Léger, le jeune Benoît le Borgne ne se doutait pas qu'il ferait plus tard figure de symbole. 

 

Moins encore lorsque, devenu un adolescent tumultueux, il fut chassé de la ville comme un malpropre sur pordre des syndics, pour avoir décapité la statue de la fontaine de Lans avec d'autres jeunes en quête de plaisanterie.

 

Cette péripétie devait donner le départ à une carrière extraordinaire de militaire et d'administrateur aux indes, le pays des élèphants.

Devenue le général de Boigne et comblé de richesses, après trente-cing ans d'adsence, il rentre en France et retrouve chambéry en 1802, où il est reçu comme l'enfant prodige.

 

illustre bienfaiteur, il lègue à la ville une grande partie de son immense fortune. On lui doit notamment la construction du théâtre Charles Dullin et la création de la rue de Boigne.

 

Artère majestueuses qui enchanta Stendhal et à laquelle la cité doit aujourd'hui une grande partie de son charme.

 

Ainsi, ce sont trois millions et demi de frances or, soit approximativement l'équivalent de 686 millions d'euros actuels que le comte aura consacré à sa ville, qui lui devait bien une fontaine.

 

 

Chambéry RHONE-ALPES
Repost 0
Published by Céline Berthelot - dans Rhone-alpes
commenter cet article